Clichés #15 : Etre maman.

Maman ou le plus beau métier du monde.

Mes enfants sont tout pour moi. Ils sont ma priorité. A l'heure où la femme s'émancipe, est active dans son travail, carriériste, et bien moi véritablement, là où je suis le mieux, c'est près de mes enfants. Trop présente, trop maternante, trop ceci, trop celà, qu'importe ! Mais qu'y a-t-il de mal à apprécier ma situation ? Ras-le-bol des "tu retravailles quand ?" ou "à ta place, je pourrai pas !" et bien moi non plus, à leur place, je ne pourrai pas. Des prises de tête avec mes enfants, certes j'en ai, mais je suis là pour mes enfants, je profite d'eux, eux de moi et ça, je ne le regretterai jamais. Une maman, c'est le passeport de notre vie. C'est l'apprentissage du respect, de l'amour et du mystère. Elle demeure une référence privilégiée dans ce monde souvent difficile à vivre. 

 15-Maman

 

A mes enfants, j'ai envie de dire :

"Je vous tiens la main depuis votre naissance. De mon mieux, j'essaie d'être aimante, soignante, mais aussi donneuse de réprimandes et consolante. Je vous accompagnerai toujours, 'maman' puis 'mère', loin d'être parfaite, mais je suis et serai toujours là pour vous et tenterai de toujours vous porter vers le haut. Et quand le jour viendra où vous serez prêts à voler de vos propres ailes, si j'arrive à vous aider à quitter le nid sereinement, alors j'aurai réussi."

  

15-Maman2

  

Ainsi, une maman est un porte-bonheur pour la vie. L'amour d'une mère est comme une rivière : elle coule d'une source pure, se répand dans les moindres méandres et va rejoindre l'océan d'énergie. Cette inquiétude au fond des yeux lorsque l'on est malade; cette présence douce tant que l'on n'est pas guéri... Ce baiser qui vient, la nuit, chasser nos cauchemars pour nous propulser dans des rêves en couleurs. Le câlin qui seul apaise les gros chagrins... Cette main qui nous guide pour nos premiers pas et que l'on serre toute notre vie...