Je reprends du service en même temps que me reprend l'envie d'alimenter ce blog.

Cette image que j'ai diffusée sur ma page Facebook il y a quelques semaines n'est que le reflet d'un état d'âme ressenti à ce moment-là.

 

Etat d'âme

(Photo : source Pinterest)

 

Avec du recul, en prenant ma 'pause de l'été', je réalise finalement que celle-ci est née d'une lassitude non avouée.

Pas toujours facile d'être créative, d'être multi-casquette, de se donner à fond dans sa passion dès qu'on en a le temps (Ô si précieux) et de mener tout de front (passion, famille, amis, maison...).

Cela commence par un souhait de partage, de l'enthousiasme, beaucoup d'enthousiasme face à beaucoup de demandes positives qui surviennent rapidement.

Et puis, la course aux sélections Marie Claire Idées, à la 'Une' Hellocoton, aux publications d'articles (les lecteurs vont-ils encore me suivre si je n'ai pas publié de la semaine ?), aux 'likes' sur Facebook : tout autant de satisfactions que d'efforts... (in)utiles ?

Pour au final, bosser pendant 2 mois sur un sommaire et me voir plantée par l'éditeur (car oui, j'ai le projet d'un second livre !), ouvrir une boutique en ligne et vendre pour des ronds de carotte...

Quenini, je reviens, car c'est un besoin pour moi de me réfugier dans ma passion, parce que mon Nat'elier me tend les bras après 1 mois et demi d'absence. Je reviens en pensant à mes projets, non plus à ma To do list qui s'allonge sur mon moonboard.

Revenir au point de départ, aux origines, se recentrer, tel est mon mot d'ordre pour cette rentrée. Faire ce que je fais parce que cela me plaît et non pas parce que cela est susceptible de plaire. Qui m'aime me suive :) !

J'en profite pour remercier toutes celles qui n'ont de cesse de m'encourager.

A bientôt ;) !